nov
15
2010

A la recherche du meilleur budget

Votre avis compte pour moi :

Cet article fait suite à un commentaire posté par une lectrice de Mes Finances Mode D’emploi la semaine dernière. L’une des questions posées par Nathalie était de savoir s’il existait une répartition idéale des dépenses dans un budget. J’ai donc décidé de publier, pour y répondre, une traduction d’un article paru sur l’un des meilleurs blogs américains sur les finances personnelles que je vous recommande : Get Rich Slowly.

budget EFP

Pour la petite histoire, sachez que cet article a été rédigé par Robert Brokamp qui est Certified Financial Planner, l’une des professions recommandées par le livre The Millionaire Next Door dont j’ai publié le résumé ici il y a maintenant 2 semaines.

L’argent s’utilise de deux manières complètement différentes : on peut soit l’économiser soit le dépenser.

Pour la plupart d’entre nous, dépenser est ce qui nous rend vivant et donne du piment à la vie. Bien que nous sachions tous que nous devrions faire des économies, cela ne nous procure pas tant de plaisir que de dépenser notre argent et peut même handicaper notre bien être futur (et peut-être même nous faire grossir).

Beaucoup de conseillers financiers suggèrent que le premier obstacle à franchir pour trouver un équilibre entre dépenses et économies est d’analyser vos dépenses et d’établir un budget.

Mais il subsiste toujours des problèmes dès lors qu’il s’agit d’établir un budget de manière traditionnelle :

  1. Il est très compliqué de superviser chaque catégorie de dépense spécifique – par exemple les charges d’entretien, la nourriture, les vêtements, les loisirs et d’être certain de ne dépenser que ce qui était prévu à l’origine dans votre budget,
  2. Cela peut très vite s’avérer frustrant et chronophage,
  3. On se focalise davantage dans ce cas sur les dépenses et particulièrement sur la réduction des dépenses ce qui n’a rien de très motivant.

Plutôt que de se focaliser sur le montant de dépenses et d’économiser ce qu’il nous reste d’argent, le mieux est sans doute de déterminer combien nous avons besoin d’économiser, et ensuite de dépenser le reste.

Cela s’appelle : « la budgétisation par objectifs ».

Les avantages de cette pratique :

  1. Vous n’avez pas besoin de compter chaque euro dépensé (même si cela nécessite tout de même un peu de supervision et de calcul),
  2. Vous n’avez pas besoin de vous remémorer combien vous avez le droit de dépenser dans chaque catégorie. Vous avez plutôt intérêt à garder un œil sur les chiffres importants – par exemple de combien vous disposez sur votre compte en banque et ajuster vos dépenses en conséquence,
  3. Votre argent se trouve sur des comptes séparés et vous l’utilisez à des fins bien précises,
  4. Pour ceux qui trouvent que dépenser, c’est compliqué (oui oui, ces gens-là existent :-)), cela procure la tranquillité d’esprit de savoir que les objectifs importants ont été poursuivis, donc vous pouvez vous permettre de vous lâcher un peu !

Vous trouvez cette méthode séduisante ? Voici comment l’appliquer.

  • Etape 1 : Déterminez combien vous souhaitez économiser

La mise en pratique de la budgétisation par objectifs se fait – surprise ! – en se fixant des objectifs.

Une fois identifiés, vous devez déterminer combien ils vont vous coûter et combien vous devez économiser régulièrement pour les atteindre.

  • Etape 2 : Ajustez vos économies à vos dépenses

A ce stade, vous devez vous assurer que votre niveau d’économies est compatible avec votre niveau de dépenses.

Un historique de vos dépenses passées peut à cet effet s’avérer être extrêmement utile.

Si vous estimez que vous aurez à économiser 40% de vos revenus pour atteindre vos objectifs et que dans le même temps vous dépensez 80% de vos revenus, il vous faudra sans doute réajuster vos dépenser ou vos objectifs voire les deux.

  • Etape 3 : Installez le pilote automatique

La méthode du « budget renversé » est à cet effet particulièrement pertinente. Elle consiste à mettre en place des virements permanents vers vos différents comptes en banque. Cela peut par exemple se concrétiser par différents intitulés de comptes d’épargne en fonction de vos objectifs comme :

  1. Le fonds d’urgence,
  2. Les impôts et taxes,
  3. Les vacances,
  4. Le VTT.

Cette méthode respecte donc bien le principe de la budgétisation par objectifs.

En ce qui concerne les dépenses, il est plutôt recommandé de les analyser sur une base annuelle.

A partir de cette analyse, vous pouvez ensuite transférer une partie de vos fonds chaque mois sur votre compte courant pour couvrir les dépenses quotidiennes.

C’est ce chiffre là qu’il vous faudra garder à l’œil au fur et à mesure que le mois passe, et vous aidera à savoir si vous pouvez vous permettre d’acheter cette paire de chaussures ou non.

D’autre part, vous pourrez dépenser sans vous sentir coupable. Dans le cas où vous auriez des dépenses annuelles récurrentes de grande envergure, n’hésitez pas à leur dédier un compte spécifique sur lequel vous pourrez transférer mensuellement une partie de vos économies.

  • Etape 4 : Supervisez vos dépenses régulièrement, réduisez si nécessaire

Ce système nécessite de vérifier 1 à 2 fois par semaine que votre compte en banque n’est pas à découvert ou ne le sera pas à la fin du mois.

Comme l’a écrit St. Germain, un conseiller financier reconnu :

Si ce compte est à découvert bien avant la fin du mois, c’est que quelque chose dans le plan n’a pas fonctionné correctement. Cela peut être des dépenses excessives, ou de la sous budgétisation. Dans tous les cas, c’est sans doute le moment pour vous d’aller pour de bon dans les détails et de vous demander ce qu’il se passe…

Vous n’avez pas à définir vos objectifs aussi souvent. Un rythme d’une fois par an est bien suffisant mais c’est une étape cruciale pour être sûr que vous disposerez de suffisamment d’argent lorsque vous en aurez besoin.

En définitive, faites ce qui marche pour vous

Avoir un plan pour chaque euro dépensé est sans doute la meilleure des stratégies en matière de finances personnelles. Mais nous savons que cela ne marche pas pour certains.

La budgétisation par objectifs est une autre approche du processus et à ce stade, la réflexion sur le sujet n’est pas encore arrivée à son terme.

Le meilleur budget reste donc celui qui est le plus adapté à votre situation, vos habitudes et votre appétence pour les chiffres.

3 Commentaires + Ajouter un Commentaire

  • […] méthode redoutable d’efficacité est celle que j’ai décrite récemment dans l’article A la recherche du meilleur budget et qui s’appelle la budgétisation par objectifs. Simple, sure et efficace, elle est sans aucun […]

  • […] Tuyau ! : Attention, vous devez avoir au préalable élaboré votre budget si vous souhaitez rendre ce système fonctionnel. Une fois ce dernier établi, il ne vous restera plus qu’à allouer les sommes désirées à vos différents objectifs de placements et de dépenses. Pour vous y aider, je vous conseille de lire mon article consacré à la budgétisation par objectifs. […]

  • Ca résout le problème le plus simple, cher thibaud: gérer ses propres dépenses perso sur ses comptes perso.
    Beaucoup plus compliqué (là j’attends vos tuyaux): gérer le compte « familial » commun, quand monsieur et madame ont chacun leur carte bleue.
    Si seulement il existait des comptes avec alerte de seuil automatique, p ex par SMS…

Laisser un commentaire

UA-18988130