déc
16
2010

The E-Myth Revisited (suite et fin)

Votre avis compte pour moi :

Voici comme promis la fin du résumé du livre The E-Myth Revisited publié par Mes Finances. Bonne lecture !

Partie # 2 : La Révolution du clé en main : une nouvelle vision du Business

La Révolution du clé en main a apporté de nombreux changements à la vision que l’on avait de la meilleure manière de créer un business.

Mac Donald's - une franchise pionière

Le phénomène de la franchise

Un exemple que l’on cite fréquemment à ce sujet pour illustrer le succès fulgurant d’un petit business qui s’est transformé en multinationale rentable à milliards est celui de Mac Donald’s.

En 2001, au moment de l’écriture de ce livre, Mac Donald’s réalisait 40 milliards de bénéfices à l’année, disposait de presque 29000 restaurants dans le monde et sa croissance était continue. Mac Donald’s représente de fait le meilleur modèle qui soit pour quiconque souhaite se développer en Franchise et pour une très bonne raison : ce sont eux qui l’ont inventé !

La forme d’un business sous franchise

Initialement, il s’agissait pour le franchiseur de vendre un droit d’exploitation de sa marque. Le franchisé achetait les droits marketing du franchiseur et exploitait ainsi son nom pour vendre ses produits.

Désormais, le franchiseur possède des droits sur l’ensemble du système qu’il a créé. Ce changement sous entend très clairement que le produit réellement vendu par le franchiseur est sa technique de vente bien plus que le seul produit final.

Le prototype de la franchise

C’est donc le prototype même du système de franchise qui fait son succès. Le franchiseur lance son propre business, rencontre le succès et ensuite seulement peut se permettre de vendre son système aux personnes intéressées. De cette manière, les franchisés sont assurés que le système qu’ils achètent est fonctionnel et éprouvé.

Les 6 étapes pour bâtir un prototype de franchise à succès

1. Bâtir un modèle qui apportera à un ensemble d’acteurs divers et variés une valeur ajoutée continue et dépassera nécessairement les attentes de chacun aussi bien au niveau des clients, que des fournisseurs, des créanciers, et des employés.

2. Bâtir un modèle facile à comprendre et à exploiter, c’est-à-dire un modèle que même des non initiés peuvent facilement mettre en œuvre.

3. Bâtir un modèle qui ne comporte strictement aucun défaut. La perfection doit être sa principale caractéristique au niveau du fonctionnement.

4. Bâtir un modèle dont les processus sont décrits et explicités dans un manuel au cas où.

5. Bâtir un modèle qui offre à votre client la garantie de lui fournir un service irréprochable et prévisible.

6. Bâtir un modèle aisément reconnaissable via un design, une charte de couleur, et un dress-code  spécifique.

Partie # 3 : Créer un business qui marche !

-

Le Processus de Business Development

C’est en quelque sorte la réponse de l’entreprise au dynamisme sans fin du monde du business. Il permet d’équiper le créateur avec les bons outils pour faire face aux changements continus du monde qui l’entoure. Le processus est composé de 3 étapes fondamentales : l’innovation, la quantification, et l’orchestration.

L’innovation

Bien que l’innovation soit souvent associée à la créativité, les deux termes représentent en réalité des idées complètement différentes. La créativité, c’est l’acte de penser comment faire les choses alors que l’innovation permet de traduire ces pensées en actions.

Il faut avant tout se focaliser sur l’innovation. C’est l’innovation qui va vous permettre de distinguer votre business. C’est elle qui vous aidera à affirmer votre individualité.

La quantification

Le processus de quantification traite avant tout de la mesure de l’impact et donne de la valeur à votre innovation. C’est en étant attentif au retour de vos clients que vous serez en mesure de savoir si oui ou non votre innovation a porté ses fruits et a réellement apporté de la valeur ajoutée à votre business.

L’orchestration

Une fois que vous avez mesuré l’impact de votre innovation, il est temps de faire des choix. C’est le moment où vous  décidez quelles idées vous allez garder et mettre en place définitivement et quelles idées vous allez abandonner définitivement. C’est à ce moment là que vous mettez en place les processus définitifs qui viseront à améliorer votre business de manière continue. Maintenant que vous savez comment soigner la satisfaction client, il convient de rendre votre business encore plus efficace.

Stratégies+de+Business+Development

Le programme du Business Development

Ce programme va vous permettre d’envisager de multiples possibilités quant à la forme que doit prendre votre business. Il consiste en 7 questions cruciales qui doivent vous permettre d’envisager la création de votre prototype de franchise :

  1. Quel est votre objectif principal?
  2. Quels sont vos objectifs stratégiques ?
  3. Quelle est votre stratégie organisationnelle ?
  4. Quelle est votre stratégie managériale ?
  5. Quelle stratégie de ressources humaines allez-vous mettre en place ?
  6. Quelle est votre stratégie marketing ?
  7. Quelle est votre stratégie de systèmes ?

1. Votre objectif principal

Vous devez avant tout vous centrer sur ce que vous désirez réellement faire avec votre business et sur vos besoins. Cela constituera pour vous le moteur principal de votre ambition d’entrepreneur et vous apportera l’énergie nécessaire à la réalisation de vos objectifs.

2. Vos objectifs stratégiques

Ils sont essentiels pour réussir à créer un business qui sort du lot. Ils doivent avant tout permettre d’aider à répondre à la première question. Voici 2 exemples de règles à mettre en place pour définir vos objectifs stratégiques :

1ère règle : l’argent

En définissant clairement vos objectifs en termes de revenus, vous aurez une idée plus claire et plus précise du type de business que vous souhaitez mettre en place.

2ème règle : une opportunité qui en vaut la peine

Si l’opportunité que vous avez décelé ne vous permet pas d’atteindre votre objectif principal ni la première règle de vos objectifs stratégiques, alors à quoi bon s’entêter à poursuivre l’aventure ?

Le plus important ici, c’est de bien comprendre que toute votre démarche se doit d’être structurée et cohérente vis-à-vis de vos objectifs personnels et professionnels. Vous ne deviendrez pas milliardaire en créant un stand de glaces (encore que… :-))

3. Votre stratégie organisationnelle

Les créateurs d’entreprise doivent apprendre la valeur d’une bonne structure organisationnelle. Cette dernière a un impact bien plus profond qu’on ne le pense sur l’efficacité du business en général.

Organiser en fonction de personnalités

Il est essentiel d’organiser votre business en fonction d’éléments fonctionnels dans le but de développer une structure basée sur les responsabilités et non sur les individualités.

Organiser votre entreprise

Quelle que soit la taille de l’entreprise, le créateur se doit de différencier ses objectifs personnels des objectifs de l’entreprise. Avant d’établir le règlement, il est essentiel d’identifier les rôles de chacun et la répartition future des tâches. Une fois que ce travail est effectué, il est conseillé de faire un organigramme.

La fiche de poste

C’est un des outils les plus précieux qui soit pour délimiter les responsabilités de chacun et un guide pour tout nouvel entrant dans l’entreprise visant à rappeler l’ensemble des tâches qu’il sera amené à réaliser pour le compte de l’entreprise.

4. Votre stratégie managériale

La stratégie managériale est une des parties les plus importantes du programme du Business Development car elle est orientée résultat. Une erreur à ne pas commettre est de croire que cette stratégie dépend du  personnel que vous avez embauché et placé aux postes clés. En réalité, c’est le système qui doit être efficace et jugé défaillant ou non, pas les hommes.

Un système de management est un ensemble de règles/processus que vous créez pour permettre au business de produire les résultats que vous désirez. C’est ce système qui sera suivi par vos managers pour vous permettre d’atteindre les objectifs de votre entreprise. A charge pour vous de les mettre en ligne avec les objectifs de votre business.

5. Votre stratégie de ressources humaines

Elle définit l’approche que vous choisissez pour vos employés et leur travail. Pour leur permettre d’apprécier le travail qu’ils effectuent, il vous revient de mettre en valeur l’idée qui se cache derrière chacune des tâches quotidiennes qu’ils accomplissent. Cela leur permet de trouver du sens dans ce qu’ils réalisent au quotidien. Dans un business de service, les employés devraient par exemple accorder beaucoup d’attention à la qualité de la relation client.

En tant que créateur et dirigeant, votre rôle est d’embaucher des gens qui cherchent autre chose qu’un simple travail alimentaire en venant chez vous. Très souvent, ce sont ces personnes sur lesquels vous pourrez vous appuyer pour faire des changements dans votre entreprise et la faire grandir. Il est de votre responsabilité de donner à vos employés une image positive de leur travail.

A ce stade, il vous faudra fournir un effort important pour voir votre entreprise comme un jeu auquel il est intéressant de jouer ou non. Engagez vous dans ce jeu et déterminez en les règles :

  1. Ne cherchez pas à savoir ce qui rend le jeu intéressant aux yeux de vos employés si vous n’en tenez pas compte pour élaborer les règles du jeu,
  2. Ne créez pas un jeu pour vos employés dont vous ne souhaiteriez pas être partie prenante,
  3. Soyez sûr qu’il y a bien un moyen de sortir gagnant du jeu sans en sortir pour de bon,
  4. Changez les tactiques gagnantes du jeu de temps en temps mais surtout pas les stratégies,
  5. N’attendez pas du jeu qu’il s’auto-entretienne,
  6. Jouez à un jeu qui a du sens,
  7. Le jeu se doit d’être fun de temps en temps,
  8. Si vous ne parvenez pas à imaginer un bon jeu, empruntez en un.

Ne perdez jamais de vue que créer une entreprise c’est surtout créer une communauté de vie dans laquelle les gens doivent trouver du sens pour s’épanouir. Dans le cas contraire, l’échec est presque assuré.

6. Votre stratégie marketing

C’est à ce stade que nous portons davantage notre attention vers le CLIENT et non plus vers le créateur uniquement.

Mettez donc vos objectifs personnels de côté car il est temps pour vous de chercher à cerner parfaitement les besoins de votre marché.

Les 2 piliers d’une stratégie marketing réussie

Si vous souhaitez répondre parfaitement aux besoins de votre clientèle, il est essentiel que vous collectiez un minimum d’informations pour la connaître.

Le profil démographique et le profil psychologique seront vos deux outils principaux. Le profil démographique vous dit QUI sont vos clients alors que le profil psychologique vous dit POURQUOI vos clients achètent vos produits.

C’est en maitrisant ces informations que vous serez en mesure de répondre aux besoins, exprimés et latents, de vos prospects.

7. Votre stratégie de systèmes

3 types de systèmes coexistent dans un business : les systèmes «de base », les systèmes « périphériques », et les systèmes d’informations.

Les systèmes de base correspondent à tout ce qui est inanimé et n’a pas de vie dans votre entreprise. Tout ce qui est en quelque sorte frappé d’inertie.

Les systèmes périphériques correspondent plus aux  processus vitaux, ceux qui bougent en fonction de l’environnement et sont amenés à se muer régulièrement. Les systèmes d’information vous permettent de relier l’ensemble des connexions qui relient les deux systèmes précédents.

Vous devez avant tout vous intéresser aux systèmes périphériques car ils incluent entre autres le système de vente qu’a adopté votre business.

Dans le système de vente, seules deux choses sont essentielles : la structure et la substance. La structure, c’est ce que vous faites pour vendre, la substance c’est comment vous opérez la vente.

Il est crucial de noter que les 3 systèmes cités précédents sont interdépendants. Il en est de même pour l’ensemble du programme de Business Development. Toutes les stratégies mentionnées précédemment sont interdépendantes et vous ne pouvez vous permettre d’ignorer totalement l’une d’entre elles si vous souhaitez réussir.

Mes+Finances+Mode+D'emploi+donne+son+avis

Mes finances donne son avis

The E-Myth Revisited est un des meilleurs livres qui soit pour permettre à quiconque de démarrer avec une vision réaliste de ce que sera pour eux l’aventure entrepreneuriale.

Il y a beaucoup à retenir de ce livre, et les concepts développés vont accompagneront tout au long du processus de création. Ils sont en quelque sorte les gardes fous que vous ne devez jamais oublier si vous voulez faire de votre entreprise un business qui marche.

L’idée la plus importante étant sans doute que le système que vous mettez en place compte plus que votre business lui-même.

Points forts du livre

  1. Pédagogique et conceptuel
  2. Organisation cohérente et efficace, peu d’informations redondantes
  3. Des études de cas intéressantes (notamment celle de Sarah)
  4. S’appuie sur l’expérience personnelle de l’auteur, reconnu par ailleurs aux USA pour son cabinet de coaching en création d’entreprise

Points faibles du livre

  1. Parfois un peu trop conceptuel pour les créateurs avides de conseils précis et concrets
  2. Non traduit en français pour une raison mystérieuse

Note

16/20

Pour acheter le livre


Un bonus pour la fin

Ci-dessous, une petite vidéo avec Michael Gerber lui-même dans laquelle il revient en détail sur les différents personnages (technicien, manager, entrepreneur) que doit jouer le créateur en fonction de la phase de développement de son entreprise. Enjoy !

Votre avis

Vous montez votre business et vous souhaitez réagir? Vous aimeriez bien mais vous vous posez encore trop de questions ? N’hésitez pas, postez vos commentaires !

5 Commentaires + Ajouter un Commentaire

  • […] n’hésiterez plus à créer votre business car vous avez un plan d’action pour le faire rendre […]

  • Merci pour cette très bonne chronique, J’ai beaucoup entendu parlé de ce livre mais je n’ai pas eu le temps de l’acheter et le lire. Il y a aussi « The 4 steps to the epiphany » qui n’est pas mal dans le genre.
    Je découvre ce blog grâce à ta chronique sur des livres pour changer de vie. les articles sont de très bonne qualité je te souhaite bonne continuation sur tes lectures et tes articles !

    • Hello Johann,

      Merci pour ton commentaire, c’est sympa. C’est noté pour « The 4 steps to the epiphany », je vais me renseigner. Tu es en France actuellement ou à l’étranger ?

      • Je suis à Montreal en ce moment. Ton blog m’est très utile j’essaie de me discipliner et m’instruire sur la finance :)
        The 4 steps to the epiphany est dur à trouver, je l’avais eu sur l’amazon US car on ne le trouve pas en France.

        • Ravi de cette utilité ! :-)

          Merci pour le conseil, ça m’évitera de perdre un temps précieux.

          A bientôt !

Laisser un commentaire

UA-18988130