déc
13
2010

The E-Myth Revisited

Votre avis compte pour moi :

Créer son propre Business, c’est un peu comme un marathon. Vous êtes plein d’entrain et d’enthousiasme sur la ligne de départ, mais plus la course progresse, plus vous voyez de participants prêts à abandonner et à jeter l’éponge. Beaucoup n’auront pas la force d’aller jusqu’au bout.

Il en est de même dans le monde de la PME. A titre d’exemple, 30% d’entre elles font faillite dès la première année de leur création en France. Et ce, en dépit des efforts fournis par leur créateur.

Pourquoi en est-il ainsi ? Quels sont les facteurs qui expliquent ce taux d’échec particulièrement important ?

Michael Gerber nous donne la réponse dans son livre, The E-Myth Revisited.

the_E_Myth_Revisited

Selon Michael Gerber, 3 philosophies régissent le futur des petits business. Ces 3 philosophies sont :

  1. Le mythe de l’entrepreneur (E-Myth),
  2. La révolution clé en main (Turn-Key),
  3. Le processus de Business Développement.

Ce sont ces philosophies qui structurent The E-Myth Revisited.

Votre gain de temps : 4 HEURES 30 MINUTES !

Taille du livre : 288 pages

Durée de lecture du livre : 5 heures

Disponible uniquement en Anglais

Taille du résumé (au format PDF) : 1 dizaine de pages environ

Durée de lecture du résumé (parties 1 et 2) : 15 à 30 minutes

Soit un gain de temps de 4 heures et 30 minutes minimum grâce au résumé publié par Mes Finances.


Votre résumé-

Partie # 1 : Le mythe de l’entrepreneur (E-Myth) et la PME Américaine

Définition de l’E-Myth

Le mythe de l’entrepreneur est né d’une fausse idée, une idée en laquelle beaucoup d’aspirants entrepreneurs continuent de croire. Cette idée peut se résumer ainsi :

L’équation du succès d’un business est égale au désir du créateur de posséder son propre business + un certain montant en capital qu’il engage au départ + l’idée plus ou moins vague du profit escompté.

Inutile de préciser que cette vision de la création d’entreprise est vouée à l’échec. En réalité, le succès d’un business, qu’il soit de petite ou de grande taille, ne dépend pas UNIQUEMENT de ces 3 critères.

Il est clairement fonction de multiples facteurs qui sont interconnectés et dépendent grandement les uns des autres.

Il est d’une importance cruciale que ces différents facteurs soient disséqués  et connectés pour que l’entrepreneur puisse avoir une vision globale de son projet avant qu’il ne décide de se lancer pour de bon.

La scission entrepreneuriale

Avant de commencer à envisager votre avenir en tant qu’entrepreneur, vous devez dans un premier temps saisir dans sa globalité le phénomène appelé « la scission entrepreneuriale » (ou encore la solitude de l’entrepreneur).

Un entrepreneur qui traverse cette expérience ressentira du découragement, de l’isolement et de l’exténuation. Il se sentira très certainement perdu et isolé.

Cet état est généralement dû au fait que la plupart des entrepreneurs sous-estiment ou négligent complètement l’importance de la partie « technique » et administrative de leur futur business avant de se lancer.

[Mes Finances] : Pour prendre un exemple concret, c’est un peu comme une personne qui ouvre une pâtisserie parce qu’elle adore faire des gâteaux mais qui ne s’était pas rendu compte au préalable qu’il faut également avoir des compétences pour gérer les stocks, la trésorerie, et les exigences de la clientèle…

L’entrepreneur se trouve alors à la croisée des chemins : soit il décide de se mettre des œillères et se cache. Soit il continue mais commence alors une douloureuse phase d’apprentissage…

Zoom sur le Business : quels sont les différents personnages qui entrent en jeu ?

Comment faire pour éviter la scission entrepreneuriale ? C’est assez simple. L’entrepreneur doit d’abord comprendre que le fait de posséder un business ne fait plus de lui un simple « technicien ». Il va avoir d’autres rôles à jouer. Au total, il y en a 3 :

  1. Le Technicien,
  2. Le Manager et,
  3. L’Entrepreneur.

Dans le cas des très petites entreprises, ces rôles doivent être joués par un seul et même individu. Cela peut s’avérer parfois extrêmement difficile. Mais qui a dit que créer son propre business était un long fleuve tranquille ? :-)

Le Technicien

Il est le présent. Le Technicien est en charge des aspects pratiques du business. Il est celui qui fait, qui construit, et qui commande. Il réalise les tâches quotidiennes.

Dans le cas des business en création, le Technicien est bien souvent le personnage qui se démarque des autres. Si le créateur laisse le Technicien qui est en lui prendre le dessus sur les autres personnages trop longtemps, cela le conduira inévitablement vers la cession de son entreprise (dans le meilleur des cas).

A cause de nature trop zélée, le Technicien étouffera petit à petit la vie dans son business.

Le Manager

Il représente le passé. Il se charge de mettre les choses en ordre dans le business. Il planifie sans cesse. Il est bien plus du côté pragmatique. Il a toujours des problèmes en tête. Il se tracasse toujours pour diverses raisons. Il ne supporte pas le changement et adore mettre en place des plans d’action chronométré pour résoudre les problèmes.

L’Entrepreneur

Il est le futur. Il est le visionnaire, le rêveur. Il commence la plupart de ses phrases par « et si… », « Imaginons… ». Il représente le département créatif du business et est toujours à la recherche de choses nouvelles et innovantes.

Les différentes phases de la vie du business

L’Enfance : la phase du Technicien

Cette phase est nécessairement celle du Technicien puisqu’il est à ce stade le seul personnage présent. Son principal objectif est de déterminer ce qu’il veut faire de son business. Il y a une espèce de fusion entre lui et son business. Impossible de les dissocier. Si vous faites disparaitre le créateur, alors le business disparait également.

Pour pouvoir passer à l’étape suivante, il faut que le créateur réalise que le business doit prendre une nouvelle dimension. Sans cette prise de conscience, son entreprise est vouée à l’échec.

Grâce à cette prise de conscience, le créateur peut ensuite passer à l’étape de l’Adolescence.

L’Adolescence : obtenir de l’aide

A partir du moment où le créateur commence à se tourner vers l’extérieur pour demander de l’aide, commence précisément la phase de l’Adolescence.

Bien sûr, la première aide requise sera celle d’une personne qui connait bien le genre de business dans lequel notre créateur s’est lancé avec tant de fougue. C’est à l’instant où cette personne a été trouvée que les rôles du Technicien, du Manager et de l’Entrepreneur sont introduits progressivement dans l’entreprise.

Vient ensuite la phase appelée : « Au-delà de la zone de confort ».

Au-delà de la zone de confort

Dans la vie d’un business, il y a toujours un moment où les limites doivent être repoussées et où c’est le chaos finit par s’imposer.

Le créateur est alors propulsé, sans même s’en être rendu compte, au-delà de ses propres limites et se voit confronté aux choix suivants : refuser de voir son business croître trop rapidement pour garder le contrôle et limiter son expansion, atteindre le point de rupture et abandonner,  ou survivre à cette phase particulièrement difficile et atteindre le dernier stade du développement de son business.

Maturité et perspective entrepreneuriale

Bien que la maturité soit la dernière phase du cycle de vie d’un business, elle ne constitue pas pour autant la fin de processus de développement du business. L’enthousiasme pour la croissance doit continuer d’être présent pour que le business poursuive sa survie.

La perspective entrepreneuriale ainsi que le modèle entrepreneurial atteignent également leur phase de maturité à ce stade.

La perspective commence à se muer en une vision beaucoup plus large de l’avenir de l’entreprise alors que  dans le même temps le modèle devient de plus en plus équilibré et permet dès lors à chacun des personnages, le Technicien, le Manager et l’Entrepreneur de s’exprimer pleinement dans chacun de leurs rôles.

Partie # 2 : La Révolution clé en main, une nouvelle vision du Business

attention

RDV Jeudi 16 Décembre 2010 pour apprendre à créer un business qui marche !

5 Commentaires + Ajouter un Commentaire

Laisser un commentaire

UA-18988130