août
29
2011

Augmentez votre intelligence financière

Votre avis compte pour moi :

En ces temps troublés, comprendre le contexte économique international pour anticiper est devenu crucial. Plus question de s’en tenir à une gestion de père de famille, où l’argent travaille pour nous sans se tenir informé de l’actualité. Alors que l’hyper inflation menace et que notre pouvoir d’achat baisse progressivement, l’heure est sans doute venue de s’intéresser d’un peu plus près aux problèmes d’argent et de trouver des solutions pour les résoudre. C’est justement ce que propose Augmentez votre intelligence financière de Robert Kiyosaki : vous donner les clés pour développer votre intelligence financière et vous armer pour résister face aux dangers qui menacent votre argent.

Votre gain de temps : 4 heures 30 minutes !

Taille du livre : 286 pages

Durée de lecture du livre : 5 heures

Taille du résumé (au format PDF) :  6 pages environ

Durée de lecture du résumé : 30 minutes

Soit un gain de temps de 4 heures 30 minutes minimum grâce au résumé publié par Mes Finances.

Augmentez votre intelligence financière de Robert Kiyosaki

# 1 Qu’est-ce que l’intelligence financière ?

Les règles de l’argent ont changé en 1971 et 1974.

En 1971, le dollar est devenu une devise et non plus une monnaie. Ce changement a entraîné des mouvements de fluctuation de la valeur du dollar inconnus jusqu’alors. L’une des conséquences a été que les épargnants sont devenus perdants, et les débiteurs gagnants. La thésaurisation d’une devise, qui par définition, doit circuler librement, engendre sa perte de valeur.

C’est la raison pour laquelle il est devenu si important de placer son argent en acquérant des actifs tels que les matières premières, les actions, etc. Leur valeur intrinsèque ne change pas

En 1974, un autre changement est intervenu aux Etats-Unis en matière de régime de retraite. Les régimes de retraite qui garantissaient un revenu à vie à l’employé ont cessé d’exister.

Résultat : la plus grosse peur des Américains aujourd’hui n’est pas le terrorisme mais la crainte de ne pas avoir assez d’argent au moment de la retraite

Que vous soyez riche ou pauvre, vous devez résoudre vos problèmes financiers. Tout le monde a des problèmes d’argent, seules la nature de ces problèmes et notre attitude vis-à-vis de ces problèmes divergent.

Si  vous décidez de prendre en main vos problèmes d’argent, vous augmenterez votre capacité à en résoudre de nouveaux et ainsi de suite : c’est cela que l’on nomme l’intelligence financière.

# 2 Le QI Financier n°1 : pour gagner davantage d’argent

Le QI Financier, c’est la mesure de notre intelligence financière.

Pour gagner davantage d’argent, la voie royale est de devenir entrepreneur. Pour réussir en tant qu’entrepreneur, vous devez absolument acquérir des connaissances commerciales. Si vous faites un piètre vendeur, il vous sera difficile de proposer les services de votre entreprise.

Il n’est pas évident de faire progresser son QI Financier n°1. Ce dernier implique non seulement de vouloir gagner plus d’argent, mais surtout d’accepter le processus qui l’accompagne. C’est un processus formateur mais douloureux. Pour vous lancer, vous devrez vaincre votre peur de la pauvreté.

Les émotions jouent donc un rôle primordial dans votre quête du QI Financier n°1. L’intelligence financière est une forme d’intelligence émotionnelle.

Si vous êtes incapable de contrôler vos émotions, vous serez incapable de contrôler votre argent

Votre persévérance et votre capacité d’apprendre de vos erreurs seront les meilleurs alliés de votre succès. La véritable intelligence, c’est le plaisir d’apprendre. Pas la peur d’échouer.

NB : pour aller plus loin, je vous invite à relire le résumé de Père Riche, Père Pauvre : la suite (partie 2), notamment pour comprendre les divergences d’objectifs entre les personnes évoluant dans les quadrants E, T, P et I.

La plus grosse erreur que vous puissiez commettre est de vous mettre à la recherche d’un emploi où vous aurez le sentiment d’être payé plus pour en faire moins. Travaillez pour résoudre des problèmes et l’argent viendra naturellement.

# 3 Le QI Financier n°2 : pour protéger votre argent

Vous devez protéger votre argent contre les prédateurs financiers. Ces derniers peuvent prendre différentes formes : bureaucrates, courtiers, banquiers, conjoints, avocats, etc.

Les impôts et taxes augmenteront régulièrement dans les prochaines années. Il ne saurait en être autrement. L’Etat est sans doute le plus mauvais gestionnaire qui soit et celui dont le pouvoir est le plus important. L’endettement public est trop important ? Il riposte par des mesures budgétaires et institue de nouvelles taxes. Facile…

NB : l’actualité fiscale s’est chargée de nous rappeler cela.

Les courtiers et les banquiers sont des vendeurs avant d’être des conseillers. Cela ne fait pas pour autant d’eux nécessairement des gens malhonnêtes. Il est de votre responsabilité de vous former pour choisir des gens compétents et sérieux avec qui travailler. Un vendeur n’est pas forcément un mauvais conseiller.

Le QI Financier n°2 se mesure en pourcentage. Pourcentage de commission, pourcentage d’imposition, etc. Plus ce pourcentage est faible, plus l’opération que vous réalisez peut être jugée financièrement intelligente.

Les avocats utilisent le système judiciaire pour obtenir de l’argent. Il n’y a pas de jugement de valeur, c’est leur métier. Pour vous éviter une quelconque mésaventure, ne gardez jamais rien à votre nom. Si vous créez plusieurs sociétés par exemple, regroupez-les dans une holding. Vous pourriez même y gagner en termes d’imposition. Et souscrivez une assurance responsabilité personnelle.

# 4 Le QI Financier n°3 : pour gérer votre argent

Si tu veux être riche, tu dois augmenter tes moyens

Le budget est l’outil indispensable pour gérer votre argent. C’est un plan pour la coordination des ressources et des dépenses.

Les deux notions centrales à retenir sont le déficit budgétaire et le surplus budgétaire. La comparaison entre une entreprise et un individu peut s’avérer très instructive.

Une entreprise en situation de déficit budgétaire doit le réduire en augmentant les ventes et en réduisant les dépenses. Un individu dans une situation similaire devra augmenter ses sources de revenus et réduire ses dépenses. Dans le cas contraire, il devra se déclarer en faillite.

Un surplus budgétaire est une prépondérance des recettes prévues sur les dépenses figurant au budget

Une entreprise en situation de surplus budgétaire peut prendre de l’expansion par le biais d’investissements ou d’acquisitions, ou choisir de racheter ses propres actions. De même un individu dans une situation similaire peut choisir de rembourser ses dettes ou d’augmenter ses dépenses ou ses investissements.

La meilleure stratégie pour générer un surplus budgétaire consiste à le considérer comme une dépense prioritaire. En choisissant de vous payer en premier, vous intégrez cette priorité dans votre budget pour que cette dernière devienne automatique.

Vous avez peu de chance de parvenir à générer un surplus budgétaire en fin de mois si vous attendez de voir combien il vous reste sur votre compte en banque.

La colonne des dépenses est le meilleur indicateur de l’avenir d’un individu. Il est aisé de déterminer l’importance du surplus budgétaire pour un individu en examinant sa colonne des dépenses. Votre avenir financier est entre vos mains.

Les actifs doivent payer vos éléments de passif. Acquérir des actifs grâce à votre surplus budgétaire doit vous permettre de vous enrichir et de préparer votre avenir. Cela doit également vous permettre de vous faire plaisir. Vous pouvez vous payer ce produit de luxe qui vous fait tant envie. Le tout est de le faire en bonne intelligence financière en ponctionnant une partie du flux d’argent généré par vos actifs.

NB : Je reste persuadé que l’acquisition du produit de luxe relève tout de même d’une vision matérialiste du monde. Se faire plaisir n’a cependant jamais fait de mal à personne, du moment que cela ne vous empêche pas de faire des économies au quotidien.

Lorsque vous traversez une période difficile, dépensez pour vous enrichir. En période de crise, les entreprises réagissent en réduisant leurs dépenses. C’est une erreur car cela ne fait que contribuer un peu plus à rendre la situation morose. Au contraire, en investissant du temps et l’argent qu’il vous reste pour rebondir, vous apprendrez à aller de l’avant et à chercher des solutions nouvelles. Ne cédez pas à la facilité.

Apprenez à faire la différence entre les bonnes dettes et les mauvaises dettes. Empruntez, prudemment au début, pour investir et vous enrichir, pas pour vous payer la dernière télévision 3D !

Le QI Financier n°3 se mesure comme le QI Financier n°2 en pourcentage. Le pourcentage du revenu qui peut être inscrit dans la colonne de l’actif. Plus ce pourcentage est élevé, plus votre QI Financier n°3 est élevé.

Confiance - La Magie de Voir Grand

# 5 Le QI Financier n°4 : pour faire fructifier votre argent

Le nouveau capitalisme emprisonne l’argent des travailleurs dans des investissements sur lesquels ils ont très peu d’influence. Le manque de contrôle sur vos investissements est ce qui vous rend vulnérable à la conjoncture économique.

Le levier financier est le meilleur allié pour développer son QI Financier n°4. Pour faire simple, il consiste le plus généralement à acquérir un actif avec une grosse partie de l’argent provenant de la banque. On retrouve principalement cette notion dans une stratégie immobilière, la banque ne prêtant généralement de l’argent que dans l’optique de l’acquisition de biens tangibles.

NB : pour en savoir, vous pouvez relire les résumés de Tout le monde mérite d’être riche (partie 2) et Comment je suis devenue rentière en 4 ans (partie 2).

La vraie richesse n’est pas basée sur l’avoir net. Ce dernier est trop souvent fondé sur des biens dont la valeur est sujette à dépréciation et quasi en permanence sur des opinions et non des faits. Ne vous laissez pas prendre par le jeu de la volatilité des marchés. Votre résidence locative vaut peut être 200.000€ aujourd’hui mais pourrait bien n’en valoir que 100.000€ demain. Aucun marché n’est à l’abri d’un retournement. Cela est d’autant plus vrai de nos jours.

La vraie richesse n’est pas fondée sur l’inflation. La valeur d’un immeuble locatif par exemple est en réalité basée sur le loyer que paient les locataires.

La véritable valeur de ma propriété est celle qu’elle a aux yeux de mes locataires

La clé d’un investissement réussi est le contrôle que vous pouvez exercer dessus. L’intelligence financière gouverne ce contrôle. Les variables à prendre en compte pour exercer ce contrôle sont donc la colonne des revenus et la colonne des dépenses avec pour objectif de générer un surplus budgétaire. A ces 2 éléments piliers s’ajoute la gestion de propriété. Un actif s’entretient pour ne pas perdre de valeur aux yeux des locataires.

Les 2 derniers éléments qui entrent en ligne de compte sont le passif et l’actif de votre bilan financier personnel. Ils sont fonction des revenus et des dépenses générés par votre bien locatif.

Vous devez investir pour 2 raisons : un gain en capital et un flux de trésorerie. Si vous négligez l’un ou l’autre, vous perdez une source de revenus non négligeable sur le long terme.

Deux indicateurs essentiels sont à prendre en compte lorsque vous investissez.

Le rendement du capital investi (RCI), c’est le rapport entre le flux de trésorerie que vous avez généré grâce à votre actif et le capital investi au départ. Vous ne devez pas y incorporer la plus ou moins value latente que vous réalisez sur cet actif. Pas vendu, pas perdu (et pas gagné !)

Le taux de rentabilité interne (TRI) permet de calculer les autres taux de rendement et effets de levier qu’un investissement sous contrôle peut permettre. Les revenus hors exploitation, la dépréciation, l’amortissement et la plus value peuvent être sujet à une analyse de rentabilité à part entière. Les fluctuations de ces variables venant directement impacter le RCI.

La stratégie de sortie est une étape indispensable dans l’optique d’une stratégie d’enrichissement. C’est à ce moment-là qu’interviennent quelques-uns des prédateurs financiers cités précédemment. Plutôt que de vendre un immeuble dans lequel vous avez investi en payant l’impôt sur la plus value, investissez dans un immeuble plus grand en empruntant l’argent à la banque et en lui faisant prendre l’immeuble précédent en garantie.

Vous n’avez rien déboursé pour acquérir ce nouvel immeuble qui vous rapporte pourtant un flux de trésorerie mensuel. C’est le stade ultime de l’effet de levier : le rendement infini !

A l’ère du nouveau capitalisme, il est réellement possible de s’enrichir à partir de zéro. Le secret réside dans le contrôle et le levier financier. La clé du contrôle ? L’intelligence financière.

# 6 Le QI Financier n°5 : pour améliorer votre information financière

L’information financière est votre actif le plus important. Votre capacité à classifier cette information est l’un de vos atouts majeurs dans un monde de surabondance et de désinformation.

Vous devez pour cela privilégier les faits aux opinions dans votre prise de décision. Les conséquences financières peuvent être désastreuses si vous privilégiez l’opinion d’autrui à la rationalité des faits. Il en va de même lorsque vous cherchez à jauger du contrôle que vous pourrez exercer sur votre actif ainsi que de votre connaissance des règles du jeu (fiscales, légales, etc.). Les règles font grimper la valeur de l’actif mais l’inverse est aussi vrai.

Vous devez suivre les tendances. On parle ici des tendances de long terme. Des indicateurs tels que la démographie, l’histoire et ses cycles doivent vous permettre de prendre les bonnes décisions.

Ce ne sont pas nos actifs qui nous enrichissent, mais plutôt l’information et ce que nous en faisons

Mes+Finances+Mode+D'emploi+donne+son+avis

Mes Finances donne son avis

Augmentez votre intelligence financière est un des livres de Kiyosaki que j’ai préféré. Si l’on reste bien sûr dans la thématique du coaching et de la motivation plus que dans l’hyper pratique en matière de gestion d’argent, les idées véhiculées ont une vraie valeur et surtout seront encore d’actualité dans plusieurs années.

La vraie force de Kiyosaki, c’est de faire passer dans ses livres des messages parfois complexes avec des mots simples et compréhensibles par tous. La déclinaison de l’intelligence financière en 5 QI est une idée assez remarquable qui structure plutôt bien la démarche de l’auteur.

Points positifs

  1. Livre plutôt bien organisé grâce aux 5 QI financiers
  2. Des plans d’action et de très bonnes idées à mettre en pratique
  3. Des exemples tirés de la vie de l’auteur et de son expérience personnelle

Points négatifs

  1. Des redondances avec ses livres précédents
  2. Un style parfois lourd et l’organisation des paragraphes à l’intérieur de la méthodologie des 5 QI (pourtant très claire) est à revoir

Note

17/20

Pour acheter le livre


Votre avis

Vous avez lu ce livre ou vous avez trouvé le résumé intéressant ? Vous appliquez les conseils de Kiyosaki ? Laissez nous un commentaire !

Vous avez aimé cet article ?

Alors partagez le et abonnez vous à la newsletter « j’apprends à m’enrichir » pour profiter des meilleurs bons plans de Mes Finances !

4 Commentaires + Ajouter un Commentaire

  • Kiyosaki!!! Très bon auteur, je crois que j’ai à peu près lu tout ce qu’il à écris, celui ci est l’un des meilleurs, très complet!!!

  • Une très bon résumé comme toujours. En plus je pense que tu as réussi en quelques lignes à donner tous les exemples « pratiques » ;-)

    • Merci à tous les deux pour vos commentaires et pour ton retour Simon. :-)

  • j’ai pas encore eu le privilège de lire ce livre juste le résumé, et déjà satisfait pas la porté du message, car jeune entrepreneur de mon état il va me falloir une base solide c’est l’une des raisons pour laquelle j’ai choisi c’est auteur à succès.

Laisser un commentaire

UA-18988130