sept
29
2011

The power of full engagement

Votre avis compte pour moi :

Si vous pensez que c’est le nombre d’heures passées sur une tâche qui favorise l’excellence de votre performance, alors The Power Of Full Engagement va vous intéresser. En effet, la thèse défendue par Jim Loehr et Tony Schwartz est la suivante : ce n’est pas en maximisant votre temps de travail mais plutôt en maximisant votre énergie que vous parviendrez à l’excellence !

Notre niveau d’énergie est directement corrélé à notre niveau d’engagement dans nos vies respectives. L’objectif du livre est de découvrir si vous parvenez à maximiser votre énergie correctement et dans le cas contraire d’identifier quelle est la source du problème : physique, spirituelle, émotionnelle, ou mentale. Toutes ces sources d’énergies sont interdépendantes.

Parce qu’il a été coach de plusieurs athlètes de haut niveau comme Pete Sampras ou Ernie Els, l’auteur dispose d’une vraie expertise dans le domaine et nous livre dans The Power Of Full Engagement ses meilleures techniques pour parvenir à notre meilleur niveau d’énergie.

Note : traduction du titre : La puissance de l’engagement total

Votre gain de temps : 3 heures 40 minutes !

Taille du livre : 256 pages

Durée de lecture du livre : 4 heures

Taille du résumé (au format PDF) :  7 pages environ

Durée de lecture du résumé : 20 minutes

Soit un gain de temps de 3 heures 40 minutes minimum grâce au résumé publié par Mes Finances.

The+power+of+full+engagement

Partie # 1 – Dynamique de l’engagement total

Chapitre # 1 – Engagé totalement : l’énergie est notre ressource la plus précieuse (et non le temps !)

Nous vivons une époque de suractivité. Le temps nous échappe constamment.

Nous nous sentons éreintés et sans énergie après une journée de travail. Pour autant, nous n’avons pas forcément les moyens de faire autrement.

Bien qu’une journée ne comprenne que 24 heures, c’est la façon dont nous investissons notre énergie en fonction de contraintes temporelles qui détermine la plénitude et le bonheur que nous éprouvons à vivre.

L’engagement total demande que l’on suive plusieurs principes :

  1. Puiser dans 4 sources d’énergies distinctes mais interconnectées : l’énergie physique, émotionnelle, mentale et spirituelle,
  2. Trouver un équilibre entre les périodes de dépense d’énergie et les périodes de récupération,
  3. Dépasser régulièrement nos propres limites pour augmenter nos capacités,
  4. Suivre des rituels  positifs d’énergie, clé de l’engagement total et de l’excellence,
  5. Changer nos mauvaises habitudes en :
    1. Définissant son objectif
    2. Acceptant de se voir tel que l’on est
    3. Agissant en conséquence

Chapitre # 2 – La vie désengagée de Roger B.

Roger B. est un client de Jim Loehr et Tony Schwartz. Il est l’exemple même de ce qu’il ne faut pas faire.

En apparence, Roger B. a une vie plutôt agréable. Il a un bon travail et une famille unie.

Mais la réalité est toute autre. Roger B. commence à éprouver des difficultés à être efficace et pertinent dans son travail.

Physiquement, il est en surpoids et souffre de pression artérielle. Il passe peu de temps avec sa femme, si ce n’est pour l’organisation logistique du ménage.

Il est devenu quelqu’un de négatif, impatient voire agressif, ce qui devient progressivement un problème pour son entreprise alors qu’il était connu pour être quelqu’un d’attentionné et drôle.

Il passe peu de bon temps avec sa fille et n’a bien sûr pas le temps du tout pour entretenir des relations amicales.

En bref, il perd le lien avec son « moi » profond et ses aspirations. Il se rend malheureux.

Chapitre # 3 – Le pouls de la haute performance : alterner les périodes de stress et de récupération

Une vie d’engagement total est une vie construite sur l’équilibre entre le management du stress et la récupération.

Aujourd’hui, la plupart des grands athlètes utilisent cette méthode pour leurs entraînements.

Une telle dynamique nous affecte mentalement, émotionnellement et spirituellement. La dépense d’énergie puise dans notre réservoir à énergie. Se ressourcer permet de remplir de nouveau le réservoir.

Si un déséquilibre trop grand se crée entre la dépense d’énergie et la récupération, cela conduit inévitablement au burn-out ou à l’atrophie selon le sens du déséquilibre.

L’engagement total requiert un équilibre entre le travail et les pauses dans tous les aspects de notre vie

Les études scientifiques montrent que l’on commence à perdre en efficacité et en concentration après des périodes de travail allant de 1h30 à 2h. Le corps nous signale ensuite la nécessité de la pause par des signaux du type : tensions, sentiment de faim, difficultés à se concentrer, etc.

Pour compenser notre perte d’énergie, nous avons tendance à vouloir compenser en ingurgitant du café, de l’alcool ou même de la drogue, ce qui bien sûr est tout à fait néfaste pour la santé.

L’importance de la dynamique décrite précédemment se retrouve dans la performance des joueurs de tennis les plus connus. Ils jouent d’autant mieux qu’ils se concentrent avec acuité et qu’ils développent des routines positives pour se ressourcer.

En d’autres termes, la vie ne doit pas être vécue comme un marathon mais plutôt comme une succession de sprints séparée par des pauses suffisamment énergisantes.

Il est également primordial de dépasser ses limites pour améliorer ses propres capacités. Il faut être prêt à souffrir un peu au début pour que la récompense de long terme soit au rendez-vous. Attention toutefois à bien prendre le temps de la récupération dans ce cas.

Le sommeil est notre meilleure source de récupération

Chapitre # 4 – L’énergie physique : alimenter le feu

C’est l’énergie physique qui alimente nos activités. Au niveau fondamental, nous obtenons cette énergie grâce à l’association entre l’oxygène et le glucose.

En d’autres termes, cela dépend de notre respiration, de notre alimentation, de notre dose de sommeil et de notre santé.

La respiration joue un rôle crucial dans notre autorégulation car elle nous permet de nous relaxer et de récupérer de l’énergie.

L’alimentation a également un rôle crucial. Il faut être capable de la doser efficacement. Manger trop peu d’aliments bons pour la santé ou manger trop d’aliments néfastes conduit au même résultat : une perte d’énergie préjudiciable.

Il est important de s’alimenter avec de la nourriture qui a un faible taux glycémique (qui mesure la vitesse à laquelle le sucre passe dans le sang). Des aliments comme les fruits et les graines en tous genres sont de très bonnes sources d’énergie et ont un taux glycémique peu élevé.

Avoir le contrôle sur les portions que l’on se sert est également primordial. Mieux vaut privilégier des collations régulières en petites quantités 5 à 6 fois par jour que des repas trop riches et trop espacés.

Enfin, boire beaucoup d’eau est nécessaire pour se sentir bien et retrouver de l’énergie.

Le sommeil est notre plus importante source de régénération de l’énergie. En moyenne, un adulte doit dormir entre 7 et 8 heures par jour pour être reposé.

De nombreuses études montrent que le manque de sommeil a des effets dévastateurs sur la santé des individus concernés.

Faire de l’exercice régulièrement est également conseillé. La clé est d’augmenter et de baisser régulièrement notre rythme cardiaque.

Ce type d’entrainement permet d’augmenter notre énergie, d’être plus résilient en matière de stress, et d’apprendre à notre corps à récupérer plus rapidement.

Pousser notre corps régulièrement au-delà de sa zone de confort est extrêmement positif pour la santé.

The+power+of+full+engagement+-+transformer+menace+en+défi

Chapitre # 5 – L’énergie émotionnelle : transformer la menace en défi

Nos émotions se comportent exactement de la même manière que nos muscles. Elles performent d’autant plus si l’on peut dire que l’on s’entraine et récupère régulièrement.

En effet, énergie émotionnelle et énergie physique sont intrinsèquement liées.

Les émotions positives sont en effet bénéfiques alors que les émotions négatives sont couteuses pour la santé de l’individu.

Les émotions négatives qui conduisent  à la dépression et à la colère conduisent malheureusement à des problèmes de santé tels que les maux de dos, les maux de tête, les attaques cardiaques et les cancers.

Etrangement, peu de gens pratiquent des activités qui leur apportent de la joie et une satisfaction profonde. Peut être justement parce qu’ils ont peur de ce qu’ils pourraient ressentir en les exerçant et qu’ils les perçoivent finalement plus comme une perte de temps.

Malheureusement, ce qu’ils ne comprennent pas est qu’il ne s’agit en aucun cas d’une perte de temps mais bien plus d’une source inestimable pour récupérer de l’énergie.

Nous devons apprendre à devenir plus résilient en cas de surcharge émotionnelle. L’entourage peut être important pour nous permettre de passer des caps difficiles. Les relations personnelles ne doivent en aucun cas être négligées.

Au travail, en famille ou avec les amis, mettre en place des rituels positifs peut s’avérer salutaire si vous ne prenez pas le temps d’interagir avec autrui.

Chapitre # 6 – L’énergie mentale : concentration appropriée et optimisme réaliste

Notre capacité à nous concentrer sur une tâche a un impact direct sur notre performance.

La préparation mentale, une gestion du temps efficace, des pensées personnelles positives et une bonne créativité sont indispensables à l’énergie mentale.

Faire de l’exercice mental en dépensant de l’énergie et en la renouvelant est nécessaire pour bâtir notre capacité de concentration.

Le succès futur provient directement de notre énergie mentale positive. Cela signifie qu’il faut être à la fois réaliste et optimiste. Alors que l’énergie négative nous pousse à nous concentrer sur les détails, si l’on reporte notre jugement sur une période plus longue d’une journée ou d’une semaine, l’énergie positive nous pousse à réaliser de bien meilleures choses.

Pour vous permettre de vous concentrer au mieux sur les tâches qui vous sont imparties, il est grandement conseillé de faire plusieurs pauses au cours de votre journée. Et ce, contrairement à ce que nos rythmes de travail actuels semblent indiquer.

Notre activité cérébrale oscille par nature. Elle est à son paroxysme et nous atteignons notre niveau maximum de créativité lorsque nous alternons entre activité mentale et pauses.

En un sens, notre activité mentale fonctionne de manière similaire à notre capacité physique. L’exercice physique est d’autant plus efficace que l’oxygène contenu dans le sang afflue vers le cerveau. Le même procédé vaut pour l’activité mentale : plus ce dernier est sollicité, plus il se renforce.

Chapitre # 7 – L’énergie spirituelle : pour donner un sens à sa vie

Notre spiritualité influence directement notre choix de dépenser notre énergie dans un domaine ou dans un autre.

La spiritualité évoquée ici ne se réfère pas au sens religieux mais plutôt au lien qui existe entre nos valeurs les plus profondes et un but plus élevé que notre propre individualité.

Dans ce cas, la personnalité est le « muscle » de référence de la spiritualité. Il se réfère à notre engagement et notre courage de vivre nos vies en les basant sur ces valeurs.

Dans le but de construire et d’entretenir notre personnalité, nous devons trouver en permanence des voies pour nous reconnecter à ces valeurs profondes enfouies en nous. Une déconnection par rapport à ces valeurs peut entrainer un sentiment de confusion et de perte d’identité.

Des activités simples telles que la marche, écouter de la musique, prier ou méditer peuvent aider à se reconnecter à notre moi profond et à reprendre contact avec nos valeurs.

La clé pour devenir engagé spirituellement n’est pas de chercher nos propres intérêts grâce à autrui mais plutôt de chercher comment venir en aide à autrui. Subordonner nos intérêts à une cause plus importante nous aide à donner sens à notre existence et à nous sentir utile.

Le travail spirituel est très exigeant et en même temps très gratifiant.

La force de l’esprit humain est telle qu’elle a déjà par le passé démontré qu’elle pouvait transcender même les limites physiques les plus sévères.

Partie # 2 – Le système à mettre en place pour s’entrainer

Chapitre # 8 – Définir sa mission : les règles de l’engagement total

La recherche de sens provient de notre énergie spirituelle. La recherche de sens, c’est en quelque sorte la destination finale de notre vie, ce pourquoi nous mettons en place toutes nos actions.

L’engagement total implique de se sentir connecté en permanence avec ses valeurs profondes et de bâtir notre vie sur ce socle solide. Cela est primordial si nous voulons traverser les tempêtes de la vie sans trop de dommages.

La mission personnelle, lorsqu’elle est poursuivie, est une puissante source d’énergie et qui a le mérite de se renouveler assez facilement.

L’important est de ne pas se tromper d’objectif. Ce dernier doit être positif, tourné vers l’intériorité et non vers l’extériorité (argent, pouvoir) pour s’auto-entretenir. Il doit également servir un but plus élevé que l’unique satisfaction de nos désirs personnels.

Pour réussir cela, il nous faut être intransigeant et honnête envers nous-mêmes, d’une clairvoyance sans faille. Notre mission doit être construite sur nos valeurs pour réussir. Elles sont en quelque sorte le standard sur lequel nous bâtissons notre vie.

La première étape de ce processus est la suivante : formulez votre mission personnelle après avoir mûrement réfléchi à vos valeurs.

Chapitre # 9 – Regardez la vérité en face : comment gérer votre énergie en ce moment ?

Une étape cruciale dans le processus qui consiste à se mettre sur le chemin de sa mission personnelle est de faire la différence entre celui/celle que nous sommes et celui/celle que nous souhaitons devenir.

C’est en prenant conscience de qui nous sommes actuellement que nous serons en mesure de prendre un nouveau départ.

La colère, la frustration, la culpabilité sont des émotions négatives qui altèrent la perspicacité et vous empêche de vous voir tel que vous êtes. Elles sont également des vecteurs néfastes de motivation et consomment votre énergie bien trop rapidement.

Refuse de voir la vérité en face est extrêmement consommateur d’énergie. C’est une forme de désengagement qui se met en place pour protéger notre estime personnelle.

Ne rien ressentir ou intellectualiser vos propos est également une forme de capitulation par rapport à ce que vous êtes. L’intellectualisation est un piège dangereux qui consiste à reconnaître la vérité rationnellement sans l’expérimenter émotionnellement.

Nous devons à tout prix obtenir une vision honnête de notre personnalité. Nous ne devons pas accorder de crédit aux interprétations et aux opinions. Ce ne sont que des visions erronées du monde. Elles ne profitent à personne, et surtout pas à vous.

Chapitre # 10 – Passez à l’action : la force des rituels positifs

Les rituels sont utiles pour 3 raisons :

  1. Ils aident à maintenir le cycle positif de notre énergie
  2. Ils aident à nous rendre la discipline plus légère en nous permettant d’agir quotidiennement
  3. Ils aident à mettre en action nos valeurs

Nous atteignons d’autant plus facilement nos objectifs que nous mettons en place et pratiquons ces rituels. Pour une raison simple : en automatisant nos actions, nous consommons moins d’énergie et de temps  à organiser notre  vie et cette énergie est ensuite directement consacrée aux activités que nous souhaitons pratiquer pour réussir.

Ces rituels ont donc le très gros avantage de nous faire économiser une énergie précieuse. La formulation de ces rituels doit dériver directement de nos valeurs.

Au cœur de leur fonctionnement, les rituels doivent permettre un équilibre entre la dépense et le renouvellement de l’énergie.

Plus le challenge est important, plus les rituels doivent être respectés scrupuleusement.

Enfin, si le changement est au cœur de nos préoccupations, il est important de n’en faire qu’un à la fois. Un rituel doit être mis en place progressivement et un seul à la fois pour être sûr de ne pas se décourager et s’assurer de sa mise en place définitive.

Chapitre # 11 – La vie réengagée de Roger B.

Le cœur du problème pour Roger B. était la vision perdue de ses propres valeurs et de sa mission personnelle qu’il n’avait même peut être jamais formulée.

Grâce à l’accompagnement des 2 auteurs, il a pu concrètement formuler ses propres valeurs et a réussi à déterminer une vision précise de sa vie, comme cela aurait dû être le cas depuis longtemps.

Cela lui donna l’énergie pour mettre en place de nouvelles actions et renforça sa détermination à changer ses habitudes progressivement en accord avec sa vision et ses valeurs.

Avec l’aide d’une série de rituels bien choisis et précis, Roger B. a changé de vie et se trouve désormais sur le chemin de l’épanouissement.

Mes Finances Mode D'emploi donne son avis

Mes Finances donne son avis

The Power Of Full Engagement est un livre dont l’approche de l’efficacité personnelle m’a beaucoup plu. Il ne fait pas qu’effleurer le problème en surface comme peuvent le faire nombre de livres traitant du même sujet. Les 2 auteurs vont vraiment au fonds des choses en nous montrant la voie de l’introspection.

L’idée la plus marquante du livre est sans doute que c’est notre énergie qu’il faut préserver et savoir doser sur le long terme si l’on veut sauvegarder notre bien être et notre acuité professionnelle. L’efficacité n’est pas affaire de temps, mais d’équilibre énergétique.

Bref, un livre plein d’à propos et dans lequel on sent l’expertise des 2 auteurs tout au long de la lecture !

Points positifs

  • Livre pertinent avec un angle de vue original sur l’efficacité personnelle et le bien être
  • Un exemple plein amené et très bien développé
  • Une expertise qui se sent à travers la lecture

Points négatifs

  • Quelques redondances

Note

18/20

Pour acheter le livre

Votre avis

Vous avez lu ce livre ou vous avez trouvé le résumé intéressant ? Laissez nous un commentaire !

Vous avez aimé cet article ?

Alors partagez le et abonnez vous à la newsletter « j’apprends à m’enrichir » pour profiter des meilleurs bons plans de Mes Finances !

1 Commentaire + Ajouter un Commentaire

  • Merci beaucoup pour ce magnifique résumé! Je vais me procurer ce livre sans plus attendre, car j’ai toujours eu l’intuition que le plus important était ma manière de gérer mon « energie », mon tonus, et non véritablement mon temps.

Laisser un commentaire

UA-18988130